10% DE FICTION #1


Tu crois en dieu ?

 

Pas de contexte, pas de conclusion, pas d’ouverture. Juste une conversation autour d’un thème avec 10% de fiction. 

 

 

« Hé dis-moi, tu crois en dieu ?
– Je ne sais pas vraiment
– Comment ça ?
– Disons que j’ai autant d’éléments qui me font croire en son existence que d’éléments qui me font penser le contraire.
– Quoi comme éléments ? J’aimerai bien les connaitre si ça ne te gêne pas.
– Ce sont des coïncidences tellement grosses que ça devient difficile de ne pas se poser la question de son existence. Ça peut être n’importe quoi, mais le plus souvent c’est en relation avec d’autres personnes. Je me mets parfois à croire qu’il y a quelqu’un derrière qui les influence, comme s’il voulait rapprocher les gens entre eux. Enfin, les gens compatibles.
– Tu sais, croiser plusieurs fois la même fille dans le métro quand tu rentres du boulot, ce n’est pas vraiment une coïncidence.
– Ça je sais, toutefois c’est peut-être un signe ! Cependant c’est une autre histoire. En fait, pour prendre un exemple, ça m’arrive souvent de penser à quelqu’un et de recevoir un message de cette personne dans les minutes, voir secondes qui suivent. Parfois même si ce sont des personnes à qui je ne parle pas souvent. Cela en frôlerait presque la banalité à force. Mais il m’est arrivé des choses que je n’explique toujours pas.
– On est reparti pour une histoire ?
– On est reparti pour une histoire.
– Et bien je t’écoute.
– Dans ce cas, je commence par la plus récente. Il y a quelques jours, j’ai envoyé un message à une personne que j’ai connu il y a quelques années. On est loin d’être proches et on se parle si rarement que les fois où s’est arrivé peuvent se compter sur mes dix doigts. Une idée m’avait traversé l’esprit plusieurs fois depuis la veille, lui conseiller un livre qui avait le potentiel de lui plaire alors que moi-même je ne l’avais pas fini. Ce livre parle des signes et des coïncidences et donne des pistes pour savoir comment les interpréter. Quelques minutes après l’envoie du message, je reçois une réponse et une photo : « Tiens justement je le commence » suivit d’une photo de la couverture du livre en question dans ses mains. Statistiquement parlant, j’pense que j’ai gagné au loto. Je n’aime pas dire que je suis superstitieux, d’ailleurs je suis sûr que tout le monde pense que je ne le suis pas, mais parfois ces histoires de signes je n’arrive juste pas à m’en défaire, c’est trop gros.
– Tu attends quoi pour l’épouser ?
– Qu’elle finisse le livre.
– Haha ! Tu as d’autres histoires en stock ?
– Si je n’en avais qu’une, j’appellerai ça une coïncidence.
– C’est pas faux, je te l’accorde.
– Maintenant il faut que je te parle de quelque chose qui m’a tellement marqué que je ne pense pas l’oublier de sitôt. J’étais à une soirée chez quelqu’un que je ne connaissais pas vraiment, en compagnie d’un petit groupe de personne. Il y avait suffisamment de boisson pour mettre tout le monde K.O, mais je ne m’étais pas beaucoup servit parce que l’alcool ce n’est plus trop mon truc. Quand il a commencé à se faire tard et que tout le monde voulait aller dormir, je me suis installé dans le canapé. Enfin, je ne sais plus si c’était le canapé et sur le moment ce n’était pas vraiment important que s’en soit un. J’étais allongé, toutes les lumières étaient éteintes et j’ai eu envie d’écouter un peu de musique. J’ai mis mes écouteurs et lancé aléatoirement toutes les musiques que j’avais sur mon téléphone. Il y en a environ 400. Je ne sais pas pourquoi, mais d’un coup je me suis mis à réfléchir à des sujets profonds comme la vie et l’univers. C’est surement un passage obligé, j’en suis venu à penser à dieu. C’est un sujet qui me revient à l’esprit de temps en temps mais je n’arrive jamais à trouver une conclusion à tout cela. Vient alors le moment où je me suis posé une question. Ou plutôt, j’ai posé une question. « Bon alors dieu, tu existes ou pas ? Il serait temps d’avoir une réponse. » 
– T’as eu une réponse ?
– Je te laisserai en juger. Il faut savoir que dans ma playlist, il y a deux musiques dont le titre comporte le mot « God ». Lorsque je me suis posé cette question intérieure, la musique qui passait finissait. La suivante fut God de Kendrik Lamar. Etant donné que c’est aussi la musique de mon réveil, un sourire s’est dessiné sur mon visage dès la première note. A ce moment je me suis dit « belle coïncidence ».
– Tu m’étonnes !
– Mais ce n’est pas fini, pendant qu’elle jouait je continuais mes réflexions. Je ne sais plus exactement ce que je me disais à ce moment, mais ça devait ressembler à « Oui mais si dieu a tout créé, il a aussi créé le mal, non ? Enfin, ce que nous nous appelons le mal. Puisque lui, s’il existe, n’est ni bon ni mauvais. Enfin j’imagine. » Parfois certaines pensées n’avaient pas vraiment de sens et parfois elles n’étaient pas bonnes à répéter. Ces réflexions n’ont pas duré longtemps et se sont arrêtées à la fin de la musique. Comme d’habitude, toujours aucune réponse à mes questions. La musique suivante commençait et quelle ne fut pas ma stupéfaction lorsque je reconnu une musique s’intitulant « Thanks God » débuter dans mes oreilles. Comment ne pas avoir un fou rire à ce moment ?
– Finalement tu l’as eu ta réponse ! On retiendra tout de même que le Tout-Puissant a le sens de l’humour. 
– Peut-être, qui sait ? Je ne pourrais pas oublier ce moment, mais même si ça vient d’en haut, c’est juste un clin d’œil. J’aimerais bien qu’il me facilite un peu la vie au lieu de se moquer de moi.
– Mais du coup, tu parlais de moments qui te prouve son inexistence. Tu faisais référence à quoi ?
– A vrai dire, je ne sais pas. En y pensant c’est difficile de prouver l’inexistence de quelqu’un ou quelque chose. Il me rendrait un grand service de venir toquer à ma porte de bon matin pour me dire bonjour. Lorsque j’ai dit que j’ai des arguments qui me font penser qu’il n’y a pas de dieu, c’est qu’au fond de moi je n’ai jamais été convaincu. Tu sais, je viens d’une famille croyante et pratiquante, surtout du côté de ma mère. Même si on ne m’a jamais forcé à pratiquer, j’ai quand même baigné dedans dès le plus jeune âge. Pourtant, tout ça m’a toujours paru assez bancale. Etant donné que je possède naturellement une bonne logique et je dis ça sans aucun soupçon de vanité, lorsqu’elle me fait remarquer que quelque chose n’a pas de sens, j’ai tendance à lui faire confiance même si je ne connais pas encore tous les détails. Evidemment lorsque je peux creuser, je le fais pour être sûr d’être sur le bon chemin, mais cela ne change pas le fait que ma logique jusqu’à maintenant, a été mon plus précieux allier pour me construire.
–  Maintenant je sais que ta logique te parle et que tu entends des voix dans ta tête. Mais du coup j’ai une question. Même plusieurs. Tu es satisfait de ce que tu es, de ce que tu es devenu en te fiant à ta logique, tu ne voudrais rien changer ?
– Oui je suis satisfait. Même si je dois reconnaître que j’aimerais bien que ma motivation ne s’évapore pas lorsque je commence à m’impliquer dans quelque chose.
– C’est drôle je pensais que tu allais dire que tu aimerais changer ta capacité à, dans peu importe les situations, arriver en retard.
– C’est un don, je ne peux rien y faire. Et puis, j’arrive en retard selon toi ! Selon moi, j’arrive toujours au bon moment.
– Quel beau parleur !
– Pour en revenir à ce que je disais, je n’ai jamais réussi à croire les histoires qu’on me racontait pour me convaincre de l’existence de dieu. Je ne dis pas qu’elles ne sont pas belles ou qu’elles ne donnent pas envie, je dis juste que, puisque j’ai tendance à remettre en question ce qu’on me dit être une vérité absolue ou vérité non protestable, je cherche toujours à savoir « comment on en est arrivé là ? ». Je recherche des explications, je me base sur des événements concrets, puis je refais le scénario. Et comme chaque fois, on remercie mon imagination, je vois tant de scénario possibles et différents qui pourraient expliquer le résultat final, que j’en viens à me dire que tout est une question d’interprétation. Parfois je vais encore plus loin et je me dis que puisque l’interprétation est subjective, qu’elle est différente pour chacun et dépend de nos points de vue, notre vécu et nos connaissances, qui sont également différents pour chacun, néanmoins nous arrivons tout de même à nous accorder sur de nombreux sujets, alors est ce qu’on ne pourrait pas dire que dieu existe, nous l’avons créé ?
– Tu parlais de ta logique implacable tout à l’heure mais je ne sais pas vraiment si tout ce que tu viens de dire a vraiment du sens.
– Moi-même j’en doute. Ça ne m’étonnerait pas que ça n’en ai pas, je suis complètement perdu quand je commence à me lancer dans ce genre de réflexion. A chaque fois j’ai l’impression de résonner sur du vide, comme s’il manquait toujours un élément à l’équation, mais le plus important.
– La fameuse inconnue de l’équation. Tu penses qu’on pourrait mathématiquement prouver l’existence ou la non existence de dieu ?
– Hum.. Je pense surtout qu’on trouverait un résultat inquantifiable, on n’a surement pas les outils pour calculer ce genre de chose. D’ailleurs, je me rends compte que ça ne répond même pas à ta première question. Est-ce que j’y crois ? Je ne sais toujours pas. Je suis patient, j’attendrai d’avoir d’autres éléments pour pouvoir trancher.
– Et si de ton vivant tu n’as jamais de réponse, tu feras quoi ?
– Je pense que, lorsque mes derniers instants approcheront et que je me sentirai partir, je ferai la blague la plus inclusive possible pour espérer, s’il y en a un, être accepté au paradis ! »

Publicités

3 commentaires sur “10% DE FICTION #1

  1. Waw! J’ai adoré ton article, je crois même que pour l’instant c’est le meilleur concept que j’ai vu sur cette plateforme! C’est à la fois très original et profond…
    Pour ma part, ma famille est assez religieuse mais heureusement j’ai des parents assez « iconoclastes » du coup ils ne m’ont pas baptisée pour me laisser le choix. Je m’intéresse énormément à tout ce qui est spirituel (et personnellement je fais une grande différence entre la religion et le spiritualisme). Ma croyance est qu’il existe quelque chose de plus grand, une sorte de force qui nous lie tous, les catholiques l’appellent Dieu, moi je l’appelle l’Univers avec un grand U. Et ce que toi tu appelles « coïncidence », c’est ce que moi j’appelle « synchronicité ». Dans la vie il nous arrive un tas de « coïncidences » comme tu dis, mais je ne crois pas vraiment aux coïncidences, je pense que c’est plus une question de fréquences, on vibre tous à une fréquence différente et parfois on a la même fréquence qu’une certaine personne d’où le fait qu’elle apparaisse un peu comme par magie dans notre vie (tu dois te dire que je pars loin là… Mais je me souviens avoir vu un très beau film sur ce sujet d’ailleurs, il me semble qu’il s’appelait « frequencies »…). Bref, ceci n’est que ma croyance, tout le monde en a des différentes! Je vais m’arrêter là sinon je vais faire encore tout un pavé et puis je vais te faire peur haha!
    Ah et bienvenue sur wordpress! J’espère que tu t’y plairas, tu verras les gens sont très bienveillants ici et assez ouverts en général!😉

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir ! Sache que ton message m’a tellement fait plaisir que je n’ai pas su tout de suite quoi répondre. J’ai dû tapé ma réponse sur word pour structurer ce que je voulais te dire. D’abord, je pense que c’est le plus important, merci ! Je l’ai dit dans ma description mais ma motivation à tendance à battre de l’aile et ton commentaire a eu l’effet d’une perfusion de motivation. Ensuite, j’apprécie beaucoup cette idée de « synchronicité », mon intérêt pour le spiritualisme grandissant de jour en jour, j’aime explorer de nouveaux sujets ou axes de réflexion (le plus souvent le soir dans mon lit). Celui-ci sera surement le prochain thème sur lequel je me pencherai. Je voyais les choses différemment mais je reconnais que je trouve cette idée de fréquence assez séduisante. Puisque je porte la cinématographie dans mon cœur, je vais donc te faire confiance aveuglément et ajouter « frequencies » à ma liste de films. Je te rassure, il faut bien plus que ça pour me faire peur ! Ce fut un plaisir de te lire et je te remercie encore une fois. Je découvre encore wordpress mais pour le moment je n’ai vu que du bon. A bientôt ! 😊

      Aimé par 1 personne

      1. Merci ça me touche! Je suis contente de voir que de plus en plus de gens s’intéressent à ça. J’ai des amis plutôt cartésiens du coup discuter de ça avec eux c’est pas vraiment aisé donc dès fois je fais passer ça pour du développement personnel (ce qui n’est pas faux d’ailleurs!)… En ce qui concerne le film je ne sais plus sur quelle plateforme je l’avais trouvé donc je sais pas si c’est facile de le retrouver, je l’ai vu il y a longtemps donc je me souviens pas de tout et c’est pas un film connu mais je sais qu’il m’avait beaucoup marqué et que je m’étais plus penchée sur cette idée de fréquences. Hâte de lire tes prochains articles, surtout n’abandonne pas! Tu vois moi ça fait plus d’un an que je tiens mon blog, je n’ai que 50 abonnés (49 à l’heure actuelle pour être précise!) du coup dès fois ça peut être un peu décourageant (surtout au début quand j’avais pas beaucoup de retours)mais il faut persévérer et partager des choses et pouvoir échanger ça me rend heureuse, je me dis que si avec mes articles je peux toucher ne serait-ce qu’une personne c’est déjà ça!
        Passe une bonne journée!😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s